Comment fonctionne la loi Girardin habitation ?

Le dispositif Girardin résidence principale est un mécanisme de défiscalisation, qui permet aux particuliers investissant dans le neuf en outre-mer, de bénéficier d’une réduction d’impôt importante. Comment faire alors pour investir via ce dispositif ? Explication.

Fonctionnement de la loi Girardin habitation

Le Girardin habitation s’adresse à tous contribuables français qui investissent dans le logement neuf ou en VEFA en outre-mer. Les immeubles anciens, ayant fait l’objet d’une rénovation importante peuvent également être éligibles à ce dispositif. Pour que la loi Girardin soit valable, le bien doit être mis en location pour 5 ou 6 ans. Il doit constituer la résidence principale du locataire et la mise en location doit intervenir dès l’achèvement des travaux ou l’acquisition du bien.

La contrepartie de l’investissement

Le taux de défiscalisation de la loi Girardin habitation est de 18 %, étalés sur 10 ans. Ce taux est toutefois majoré de :

  • 4 % lorsque le logement utilise des sources d’énergie renouvelable. La réduction d’impôt ici est de 22 % ;
  • 8 % lorsque le bien est situé dans les quartiers prioritaires de la ville. La réduction d’impôt dans ce cas atteint 26 % ;
  • 11 %, soit 29 % de réduction d’impôt si les deux conditions citées ci-dessus sont réunies en même temps.

Il est à noter que la réduction d’impôt se calcule sur le prix de revient du logement (prix d’achat et frais).

Le plafonnement de la loi Girardin habitation

Avec le dispositif Girardin habitation, il faut faire la distinction entre le Girardin social et le Girardin intermédiaire. En Girardin libre, le propriétaire a l’avantage de fixer lui-même ses loyers, mais doit s’engager à louer le bien pour 5 ans minimum. Par contre, la loi Girardin intermédiaire oblige les bailleurs à respecter un plafond de loyer contre une durée d’engagement de 6 ans. En conséquence, l’avantage fiscal est plus important en Girardin intermédiaire.

Les autres avantages du dispositif

avantages du dispositifOutre la réduction d’impôt, l’investissement en Girardin habitation permet d’abord aux investisseurs d’avoir un patrimoine immobilier important et de devenir propriétaire. À la fin de l’investissement, le propriétaire peut soit revendre le bien ou le léguer à ses enfants. C’est ainsi un procédé qui permet de protéger sa famille. En outre, c’est aussi un moyen efficace pour générer un revenu complémentaire conséquent, à partir des loyers. Enfin, l’investissement permet de créer un capital financier en cas de revente du logement au terme de l’investissement.

La déclaration de la loi Girardin habitation

Pour profiter au maximum de l’investissement et se prévaloir de la réduction d’impôt, la déclaration de l’investissement auprès de l’administration fiscale est une étape importante. La déclaration des revenus se fait en principe l’année même d’achèvement des travaux ou l’achat du logement. Pour déclarer l’investissement, les formulaires à remplir sont entre autres le formulaire 2042 C et les fiches 2042 IOM, 2042 K IOM et 2083 PART. La déclaration peut se faire au centre des impôts ou sur internet.

 

 

Separator image Publié dans Girardin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *