Comment résilier un PERP ?

Le plan d’épargne retraite populaire ou PERP permet d’obtenir un complément de revenus à la retraite. Toutefois, il arrive que pour une raison ou pour une autre, vous ayez envie de résilier votre PERP. Comment faire alors ?

Quelques informations sur le PERP

Déjà, il faut savoir que le PERP est un contrat d’assurance qui consiste à verser une somme régulièrement jusqu’à votre retraite. Le capital ainsi formé ne sera alors disponible qu’à la date où vous entrez en retraite, généralement vers vos 60 ou 62 ans. En effet, la somme que vous aurez versée sera bloquée et donnera droit à une rente viagère à votre retraite.

Généralement, le fond en PERP ne peut être liquidé avant cette échéance stipulée dans votre contrat d’assurance. Toutefois, la loi permet d’y procéder pour quelques cas de force majeure. Parmi ces cas, il y a le chômage, le surendettement, la liquidation judiciaire, le décès du conjoint, l’invalidité du souscripteur, et un montant de PERP trop faible. Ce sont les seuls cas qui permettent de liquider un PERP.

Quant à la résiliation, le souscripteur dispose de 30 jours calendaires après sa souscription pour se rétracter. Pour ce faire, il doit envoyer une lettre de résiliation PERP à son assureur. Cette lettre doit être effectuée en recommandé avec accusé de réception pour bénéficier d’une meilleure traçabilité.

Est-il avantageux de souscrire un PERP ?

Si les conditions de résiliation et de liquidation d’un PERP sont si difficiles, est-il alors intéressant d’y souscrire. La réponse sera toujours oui dans la mesure où le souscripteur bénéficiera d’une rente viagère qui l’aidera à combler ses faibles revenus de retraite. Mais en même temps, il pourra bénéficier d’une réduction fiscale importante pendant sa phase d’épargne.

Perp retraiteD’ailleurs, c’est la raison pour laquelle le PERP a été créé en 2003. L’outil de défiscalisation aide les contribuables à payer moins d’impôts. Mais ce qui serait encore plus avantageux, c’est que le souscripteur décide de combiner son investissement PERP avec d’autres outils de défiscalisation.

Pour cela, il dispose de plusieurs choix. Généralement, ce sont les dispositifs défiscalisant immobilier qui sont les plus populaires comme la loi Monuments Historiques, la loi Pinel, la loi Malraux ou encore la loi Censi-Bouvard. Sinon, il y a aussi la loi Girardin Industriel, intermédiaire ou social qui permet d’investir dans les DOM-TOM.

Ainsi, le PERP est un outil d’épargne exceptionnel. Mais si vous êtes las d’attendre la date d’échéance à laquelle vous pourrez bénéficier de votre capital, vous pourrez toujours diminuer vos impôts avec d’autres outils. Vous continuerez alors à faire votre versement sur votre PERP, mais en attendant de pouvoir en profiter, vous diminuerez le montant d’impôts que vous devez à l’État.

Afin de savoir quelle combinaison d’outils de défiscalisation est la meilleure pour vous, il est préférable d’avoir l’avis d’un expert. En effet, tous les dispositifs de défiscalisation en France sont soumis à des conditions d’éligibilité strictes. De plus, il faudrait analyser lequel vous serait le plus rentable. Un fiscaliste expérimenté saura justement étayé ses arguments en fonction de la situation réelle dans laquelle vous êtes.

 

Separator image Publié dans Perp.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *